Cavalier cheval : comment devenir dresseur professionnel ?

Cavalier cheval : comment devenir dresseur professionnel ?

0 Par

Vous êtes passionné d’équitation et vous rêvez de devenir un cavalier confirmé ? Plusieurs opportunités de formation s’offrent à vous pour maîtriser la discipline équestre.

Se former dans un centre d’équitation

La première étape pour être un dresseur professionnel consiste à apprendre des cours d’équitation dans une école spécialisée pour cela. Devenir un bon cavalier passe d’abord par la création d’un lien de confiance avec les équidés.

À la différence des amateurs d’équitation ludique, celui qui aspire à devenir un professionnel soit s’immerger complètement dans l’équinologie. Dans les centres équestres, l’apprenti est encadré par un moniteur d’équitation diplômé.

Durant la formation, les moniteurs proposent de nombreuses activités d’initiation, comme la balade à cheval, la voltige équestre, le saut d’obstacle, et autres. Les cavaliers débutants se préparent aux compétitions équestres et s’entrainent avec des chevaux de courses. Ils font un stage de dressage soit dans une pension de chevaux, soit dans une écurie de compétition.

S’inscrire à une formation professionnalisante

Les aspirants de l’équitation sportive et de l’hippique doivent privilégier l’école française et les centres équestres labellisés par la fédération équestre.

Les disciplines équestres proposées par l’instructeur doivent être reconnues par la FFE. La filière équine comporte généralement un menu de concours complet d’équitation, à savoir, l’attelage, le Horse-ball, le dressage, le cross, l’équitation western. Les compétiteurs côtoient une cavalerie de plusieurs races pour étendre leurs connaissances équines. Aussi, il faut avoir un cheval à soi pour maîtriser rapidement les techniques.

Quels diplômes pour devenir un cavalier ?

La formation en équitation est accessible dès la classe de troisième. Vous pouvez rejoindre une école de préparation du certificat de qualification professionnelle CQP en animateur d’équitation.

Avec le Bac, vous pouvez préparer le Brevet Professionnel de la Jeunesse, de l’Éducation Populaire et du Sport (BPJEPS) en mention activités équestres pendant 2 ans. En plus, il est tout à fait possible de préparer le Diplôme d’État de la Jeunesse, de l’Éducation Populaire et du Sport (DEJEPS), section perfectionnement en sport séquestres en deux ans. En devenant des cavaliers confirmés, vous pouvez enseigner l’équitation dans différentes écuries.

Bon à savoir sur l’affiliation professionnelle

Bon à savoir sur l’affiliation professionnelle

Pour devenir monitrice aguerrie, il est toutefois intéressant de prendre une spécialisation et s’inscrire auprès de la Fédération française d’équitation (FFE). Après cela, vous intégrerez un programme d’étude spécialisé durant 3 ans. Pour percer dans le marché du travail, vous pouvez participer à un programme de perfectionnement pour vous renforcer.

Les compétences pour devenir dresseur confirmé

Pour être apte à pratiquer l’équitation et les sports équestres, le dresseur doit être admis aux examens fédéraux et avoir les compétences suivantes :

  •  Aptitude organisationnelle,
  • Bonne dextérité manuelle,
  • Bonne habilité physique,
  •  Connaissance étendue en cavalerie.

Les qualités professionnelles convoitées sont :

  • Avoir de l’entregent,
  • Avoir le sens des responsabilités,
  • Autonome,
  • Mature.

Les apprentis doivent posséder ses compétences et ses qualités pour devenir un dresseur professionnel dans les écuries.